Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Foire Aux Questions & Réponses

 

Chers internautes, vous trouverez ci-dessous une liste de questions et réponses afin de répondre à vos éventuelles interrogations. Cette liste de questions n’est pas exhaustive. Dans le cas où vous auriez une question ne figurant pas dans la présente liste, il vous est possible de nous envoyer un message via la rubrique « contact » ou bien par e-mail à l’adresse suivante : contact@antiqaufrique.com

 

1- D’où proviennent les objets que vous proposez sur votre boutique en ligne ?

2- Les objets que vous proposez ont-ils été acquis de façon légale ?

3- Pourquoi proposez-vous uniquement des objets d’Afrique de l’Est, plus précisément d’Ethiopie ?

4- Les objets que vous proposez ont ‘ils été acquis de manière équitable ?

5- Proposez-vous uniquement des objets anciens ?

6- Comment garantissez-vous l’authenticité des objets présentés dans votre galerie ?

7- Les objets que vous proposez sont ’ils des pièces uniques ?

8- Comment mesurez-vous la datation de vos objets ?

9- Est ’il possible de voir physiquement les objets de la galerie ?

10- Les objets que vous proposez sont ‘ils accompagnés d’un certificat d’origine ?

 

1- D’où proviennent les objets que vous proposez sur votre boutique en ligne ?

L’ensemble des objets que nous proposons sur notre boutique en ligne proviennent d’Afrique de l’Est, majoritairement d’Ethiopie. La région de la corne de l’Afrique est un carrefour des cultures car on y trouve un mélange d’objets d’inspiration retraçant l’histoire antique ou contemporaine ainsi que des objets d’arts Premiers et d’autres d’ordre religieux, très spécifique à l’Ethiopie.

 

2- Les objets que vous proposez ont-ils été acquis de façon légale ?

Tous les objets que vous pouvez découvrir sur notre boutique ont été choisis minutieusement par nos soins lors de nos déplacements réguliers en Ethiopie. Nous attachons une attention particulière à la conformité de nos acquisitions. L’ensemble de ces objets ont été acquis auprès d’antiquaires ou d’artisans à travers le pays avec lesquels nous travaillons depuis plusieurs années.

 

Lors du passage en douane, il est impératif de fournir l’ensemble des factures pour chacun des objets acquis ainsi qu’un formulaire d’autorisation d’exportation et d’affranchissement des taxes d’exportation auprès de l’ERCA, Ethiopian Revenues and Customs Authority à Addis-Abeba pour une entreprise. En revanche, un particulier peut rapporter un ou plusieurs souvenirs n’excédant pas la somme de 100 USD lors du passage en douane.

 

3- Pourquoi proposez-vous uniquement des objets d’Afrique de l’Est, plus précisément d’Ethiopie ?

Nous sommes deux amoureux de l’Ethiopie, l’un de nous l’est de cœur, l’autre de sang. Par conséquent, nous avons décidé de promouvoir autrement l’art culturel de ce pays à travers la découverte d’objets unique et intemporelle que nous vous avons de plaisir de vous présenter.


D’autre part, il existe un grand nombre de galerie d’Art Africain spécialisé sur l’Afrique de l’Ouest. Certaines de ces galeries proposent également quelques objets d’Afrique de l’Est, mais restent malgré tout assez limité.

 

4- Les objets que vous proposez ont ‘ils été acquis de manière équitable ?

Nous portons une attention particulière à ce que tous les objets que nous nous procurons auprès de nous sources de fournisseurs ont été faits dans le respect moral et éthique de nos vendeurs. Il est très important pour nous que le rapport Acheteur / vendeur soit « gagnant / gagnant » car il est gage de confiance dans la continuité de nos activités respectives.

 

Ces valeurs nous permettent par la même occasion d’améliorer à notre échelle le pouvoir d’achat de nos contacts locaux dans le cadre du commerce équitable.

 

5- Proposez-vous uniquement des objets anciens ?

Dans l’Art Africain, la notion d’ancien est toute relative. En effet, la majorité des objets datant de plusieurs centaines d’années ont été dans la majorité rapportés à l’époque par les colons lors de leurs voyages et expéditions. Ces pièces sont aujourd’hui dans des musées ou bien dans des collections privées. Certaines de ces pièces sont également vendues dans les galeries spécialisées et valent pour certaines de ces œuvres, plusieurs dizaine de milliers voir une centaine de milliers d’euros.

 

En ce qui nous concerne, nous nous sommes uniquement concentré à trouver des objets artisanaux ou bien n’excédant pas plus d’une cinquantaine d’années. Nous portons un accent particulier à trouver des pièces le plus souvent unique et original dans les catégories « Légendes éthiopiennes » ainsi que pour certaines pièces dans la catégorie d’Art religieux.

 

En ce qui concerne la catégorie d’Arts Premiers, la majorité des objets n’excèdent pas plus de cinquante ans et ceux pour une raison très simple, puisqu’il est très difficile de conserver des pièces en bois à cause des insectes xylophages, friands de bois secs.

 

D’autre part, nous proposons également sur notre site des objets d’artisanat éthiopien soigneusement répertoriés et indiqués sur les fiches produits.

 

6- Comment garantissez-vous l’authenticité des objets présentés dans votre galerie ?

Les objets sont authentiques dans le sens où ils ont été fabriqués selon le savoir-faire unique des nombreux peuples et ethnie que comporte l’Ethiopie. Les objets en pierre et religieux éthiopiens ont vraisemblablement été sculptés par les peuples et tribu du nord et du centre du pays tel que l’Erythrée, le Tigréen, l’Amhara, le triangle Afar et l’Oromia.

 

En ce qui concerne les objets d’Arts Premiers, leur provenance est issue essentiellement de la région dite des nations, nationalités et peuples du sud avec le Kenya.

 

D’autre part, la plupart des objets que nous proposons sont authentiques, puisqu’ils peuvent avoir un usage commémoratif, spirituel, divinatoire ou tout simplement usuel.

 

7- Les objets que vous proposez sont ’ils des pièces uniques ?

Oui, tous les objets que nous proposons sont des pièces uniques. Il ne s’agit en aucun cas d’œuvres ou de sculptures pour une population de touristes de masse comme l’on peut trouver dans certains pays d’Afrique du Nord ou de l’Ouest.

 

En revanche, certains de ces objets sont de même inspiration car ils sont le reflet d’une appartenance ethnique, culturelle ou religieuse très forte, symbole de la diversité et la richesse de tous les peuples et tribus qui composent l’Ethiopie.

 

8- Comment mesurez-vous la datation de vos objets ?

Comme nous l’avons évoqué à la réponse précédente, nous proposons uniquement des objets n’excédant pas plus d’une cinquantaine d’années. La notion d’ancienneté est donc toute relative.

 

Par conséquent, pas besoin de faire une analyse au radiocarbone 14 ou bien par les techniques de thermoluminescence. En effet, ces techniques sont surtout utilisées par des archéologues pour des objets de plusieurs centaines d’années, voire de plusieurs milliers d’années avec une précision de +/- 50 ans dans le meilleur des cas.

 

En ce qui nous concerne, nous basons notre estimation d’ancienneté par notre expertise et notre connaissance acquise ces dernières années dans le cadre d’un travail d’investigation que nous menons de par notre passion pour l’Art Ethiopien. A cet effet, il est utile de rappeler que la plupart des autres galeries d’Art Africain pratiquent de la même façon en fonction de leur spécialisation sur une ou plusieurs zones d’Afrique bien précises.

 

En revanche, il existe également une autre technique de datation en sollicitant directement les services d’un expert spécialisé dans l’Art Primitif d’Afrique à l’adresse suivante : Compagnie Nationale des Experts 10, rue Jacob – 75006 Paris – www.cne-experts.com

Cette consultation est surtout utile pour des objets de très grande valeur (plusieurs milliers ou centaines de milliers d’euros), mais pas nécessairement pour les objets que nous proposons, car cette prestation est le plus souvent facturé au minimum plusieurs centaines d’euros.

 

9- Est ’il possible de voir physiquement les objets de la galerie ?

La vente de nos objets se fait uniquement par internet, car nous n’avons pas prévu de disposer d’une boutique. En revanche, pour les personnes résidents en région parisienne ou bien se déplaçant ponctuellement sur Paris, nous vous proposons d’organiser un rendez-vous dans un lieu que nous conviendrons ensemble pour vous montrer le(s) quelques objets pour lequel vous seriez intéressé.

 

Dans cette hypothèse, il vous suffira de nous envoyer votre demande par e-mail à contact@antiquafrique.com ou bien par un message depuis la rubrique « contact » de notre site. Dans les deux cas, il faudra nous communiquer vos coordonnées et votre téléphone.

 

10- Les objets que vous proposez sont ‘ils accompagnés d’un certificat d’origine ?

Tous les objets datés de plus de vingt ans sont accompagnés d’un certificat d’origine, propre à chacun des objets avec les mentions sur le pays d’origine, l’ethnie le cas échéant, de ses dimensions, de son poids, de l’estimation de son ancienneté, de sa photo et de la description de l’objet. Tout objet dispose d’un numéro de référence unique et le document est estampillé par un tampon de certification et de notre signature.

 

Cette procédure est essentielle afin de faire valoir dans le temps la valeur de votre acquisition et le sérieux de la boutique vous ayant vendu votre objet d’Art Africain.

Compte tenu de l’évolution progressive des sociétés dites primitives et de leur mode de vie, il sera de plus en plus difficile dans les années à venir de se procurer des objets d’Arts Premiers authentiques et relativement anciens. Partant de ce constat, outre l’appréciation affective que l’objet vous procurera lors de l’acquisition, vous garantissez par la même occasion un investissement à long terme.